Connection, bond, love, amour, relation sécure, Bindung, Sicherheit.jpg

   @André Kertész, August 16 1979 Polaroid SX-70

 
Cercles vicieux relationnels

Une relation insécurisante génère souvent des émotions pénibles et de la souffrance, au sein d’une interaction négative. Les besoins des partenaires n’y sont que partiellement comblés, en dépit de leurs efforts pour y parvenir. Les déclencheurs sont souvent des malentendus ou divergences, des situations de la vie stressantes ou dramatiques dans lesquelles l'un·e des partenaires ne peut pas être aussi présent·e et disponible pour l’autre qu’auparavant, et des peurs venues du passé que les partenaires amènent dans la relation. La confiance décroît, chacun·e se protège, au lieu de s’ouvrir à l’autre. C’est alors que des cercles vicieux s’installent et créent des impasses. Voici un exemple de schéma très courant : plus l’un·e demande et reproche, plus l’autre se rétracte, se referme ou fuit, plus l’un·e devient pressant·e et attaque ou critique, voire se replie sur soi, plus l’autre se blinde, se met en colère, ou se déconnecte intérieurement. Ces dynamiques s’ancrent dans la relation avec une force irrésistible, car les partenaires ont un impact énorme l’un sur l’autre. Ils s’empressent de réagir, se défendent de plus belle, et se renforcent en se blessant mutuellement. Il est très difficile de briser ces mécanismes d'interaction, qui développent une vie propre et ont tendance à prendre le dessus sur vous et votre relation.

 
Une relation sécure

Les conflits sont inévitables et inhérents à toute relation intime. Loin de vivre dans la perfection, la sérénité absolue ou l’harmonie constante, les partenaires unis dans une relation sécurisante parviennent à se réconcilier rapidement. Les moments de tension passagers vont et viennent, sans laisser de blessures profondes ni donner lieu à des crises particulièrement violentes, des périodes de distance durables ou des sentiments intenses d’isolement et de désespoir. Des études récentes prouvent que le simple fait de toucher son partenaire, par exemple en se tenant la main, peut soulager l'anxiété et la douleur. Nous savons également à présent qu'un lien sécurisant renforce notre système immunitaire, réduit le stress et favorise les processus de guérison de notre organisme, et peut également atténuer l'impact des expériences traumatisantes.

 
Une méthode efficace, une thérapie brève

Cette méthode s’inspire des recherches scientifiques les plus actuelles sur l’attachement et les émotions. C’est à ce jour l’une des seules thérapies de couple dont l’efficacité a été testée sur plusieurs années. Les dernières études ont montré que 90 % des couples connaissent des améliorations significatives et durables au bout de 7 à 20 séances, et que 70 à 75 % d'entre eux parviennent à surmonter leurs problèmes relationnels, avec des taux de rechute faibles. C'est actuellement le meilleur résultat obtenu dans le domaine de la thérapie de couple. Le succès de cette approche thérapeutique peut s’expliquer par son caractère expérientiel : elle permet de créer de nouvelles expériences émotionnelles dans le contexte présent.

 
Comment se déroule une séance de thérapie de couple ?

Tout d'abord, nous convenons d'un premier rendez-vous. Au cours de cette première séance, nous apprenons à nous connaître. Lors de la première séance, mon objectif est de commencer à appréhender votre relation de couple, et vous donner une idée de ce que des séances de thérapie communes peuvent vous apporter. 

En général, un changement s'amorce dès la première séance, qu'il soit perçu comme une meilleure compréhension mutuelle, une plus grande clarté ou un renforcement du lien affectif qui vous unit.

Si vous vous sentez entre de bonnes mains et souhaitez poursuivre ce travail, nous discuterons du prochain rendez-vous à la fin de la séance. 

Les séances durent de 90 à 100 minutes. La première séance peut durer jusqu'à deux heures, le temps de faire connaissance. Cela n'affecte pas le prix standard d'une séance.

Dans la plupart des cas, il est utile de prévoir une séance individuelle pour chaque partenaire après la séance initiale, avant de fixer les séances de couple suivantes. Au début, on convient de séances à un rythme hebdomadaire, dans la mesure du possible, puis les rendez-vous vont s'espacer au fur et à mesure que le travail avance.

 
Combien de temps dure une thérapie de couple ?

La méthode que j'utilise (la thérapie de couple centrée sur les émotions) est un modèle de thérapie de couple à court terme.

Plusieurs études utilisant cette méthode ont montré que de nets progrès (90%) étaient visibles en 8 à 20 séances.

 

La rapidité de l'évolution dépend de nombreux facteurs : depuis combien de temps le stress relationnel dure-t-il ? Y a-t-il eu des liaisons extra-conjugales occasionnant des blessures ou ruptures de confiance chez un des partenaires ? Quelles expériences avez-vous vécues dans d'autres relations auparavant ou dans votre vie passée, et comment y avez-vous fait face ? etc.

Certains couples n'ont besoin que d'un petit « coup de pouce » pour se défaire de schémas bien ancrés et voir leur relation évoluer de façon significative en peu de séances, tandis que d'autres auront besoin de davantage de temps. L'expérience montre que dix séances constituent un bon indicateur : si les progrès ne se font pas du tout sentir, il peut s'avérer inutile de continuer.

Mais même lorsque la thérapie de couple s'achève sur ce constat, les deux partenaires ont généralement bénéficié du processus thérapeutique : ce travail leur aura permis d'acquérir une meilleure compréhension l'un de l'autre, ce qui pourra leur permettre - si telle est leur décision - de se séparer avec moins de colère et d'animosité. De plus, ce que l'on retire d'une thérapie de couple dépasse la relation présente et sert pour les relations futures. Néanmoins, le plus souvent, les couples ont énormément avancé après seulement 10 séances, ou moins, et leur lien s'en trouve considérablement renforcé.

 
Quelle est la différence entre thérapie de couple et conseil conjugal ?

Thérapie de couple, conseil conjugal, coaching de couple... Si les appellations diffèrent, l'objectif reste le même : aider un couple en détresse à améliorer sa relation. La thérapie centrée sur les émotions (EFT) est une approche expérientielle qui se concentre en premier lieu sur le temps présent du processus thérapeutique. Bien sûr, il est souvent nécessaire de remonter aux sources de certaines blessures affectives qui ont eu lieu dans l'enfance ou le passé, afin de les comprendre et d'explorer les fonctionnements émotionnels qui en ont découlé. Mais le travail thérapeutique s'en sert pour mieux se focaliser sur les émotions de chaque partenaire et les interactions qui se jouent entre eux durant chaque séance, dans le but de les restructurer et de recréer de nouvelles expériences émotionnelles durables.

Au cours d'une séance EFT, le.la thérapeute observe la dynamique du couple et agit ensuite en tant que collaborateur.rice pour refléter et guider vers de nouvelles façons d'interagir. Contrairement à d'autres formes de thérapie où le.la thérapeute est plutôt passif.ve, les thérapeutes EFT jouent un rôle actif et se concentrent sur le traitement des émotions et des interactions au cours de la séance plutôt que sur des activités telles que des exercices et des devoirs.